Portraits

Matins

Je pourrais te prendre le matin. Tôt ou très tôt.
Tu serais à peine réveillé(e). Tu n’aurais pas beaucoup dormi. Peut-être que si.
Je serais là, chez toi, je ne ferais pas de bruit - je sais me taire - je te laisserais rentrer dans le jour. Ce serait calme.
J’aurais envie de tes yeux pas maquillés, de sourires du matin, de ces minutes volées au point du jour.


Il y aurait

du café du thé des draps froissés un champ cet été peut-être une vallée une baignoire un vieux matelas dans un coin une clope…

et pas mal de choses à raconter.